Archéometre (L’) — Saint-Yves d'Alveydre

21379-L2
  • 280,00 €


ALVEYDRE (Saint-Yves d’).— L’ARCHÉOMETRE. Clef de toutes les religions & de toutes les sciences de l’antiquité. Réforme Synthétique de tous les Arts Contemporains. Seconde Édition précedée d’une Étude de Papus sur l’auteur et son oevre et accompagné de 5 planchesen couleurs, de 10 portraits et de 100 figures et tableaux. Dorbon-Ainé. Paris.

“«L’Archéomètre» constitue le second volet de l'œuvre de Saint-Yves d'Alveydre. Il y travailla au moins depuis la disparition de sa chère Marie-Victoire, survenue à Versailles en 1895. Très chagriné et solitaire, Saint-Yves voulut créer cet outil universel «clef de toutes les Sciences et de tous les Arts». Il confia à ses intimes, tels Papus, Barlet ou Victor-Émile Michelet, que cette entreprise était dirigée par sa défunte épouse, celle qu’il appelait son Ange. Quand il disparut à son tour, le 5 janvier 1909, «L'Archéomètre» n’était pas achevé. Papus réunit en une association, «Les Amis de Saint-Yves», quelques écrivains compétents en musique, en architecture, en ésotérisme, qui se mirent aussitôt au travail et rassemblèrent notes, esquisses, croquis laissés par Saint-Yves. En 1912, ils furent en mesure de publier cet important ouvrage qui se présente en deux parties : une partie philosophique et une partie opérative. Dans le cadre de cet article, je ne peux m’en tenir qu’à un survol rapide de cet édifice”

Raro e procurado. Interessa ao estudo da matéria maçónica e cabalística.

Boa encadernação inteira de pele almofadada com decoração a ouro na lombada e pastas. Preserva as capas da brochura original.